Débat: discutons d’un programme socialiste révolutionnaire sur la question de l’environnement

Manif Roybon

Lutte à Roybon contre la construction d’un Center parcs

L’environnement est de plus en plus dégradé par les méthodes de production qui se sont généralisées sous le capitalisme. C’était un danger déjà soulevé de nombreuses fois par Marx et Engels dès les débuts de la « révolution industrielle ». Mais c’est désormais à une échelle mondiale qu’il y a pollution des eaux, de l’air et de certaines terres. A cela, une partie des scientifiques pointent l’accélération du réchauffement climatique qui entraînera une montée des eaux des mers et des sécheresses aggravées dans certaines régions du globe.

C’est désormais à la mode chez les politiciens de faire un couplet sur l’environnement tandis que pour d’autres, c’est même devenu un sujet pour faire une carrière politicienne ou dans les médias.

En novembre 2015, se tiendra à Paris le Groupement d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat. C’est la grand messe où les principaux Etats pollueurs et leurs gouvernements multiplient les déclarations d’intention et les promesses, sans que rien ne change. Mais ce sera également la possibilité d’organiser une mobilisation de masse sur la question. Et sans attendre ce sommet du GIEC, de nombreuses luttes (contre l’aéroport Notre Dame des Landes, le barrage de Sivens, ou le Center Parc du Roybon) témoignent que la question de l’environnement ce n’est pas que la Nature et les petits oiseaux mais bien une lutte contre la course au profit des grands groupes capitalistes, profits qui se font au mépris des conditions de vie de la population et des conditions de travail des salariés.

Il nous semble indispensable que dans cette période de mobilisation soient échangés les points de vue, les idées, les analyses et les propositions d’action et de solution.

C’est pour cela que la Gauche révolutionnaire va commencer un débat parmi ses militants pour affiner notre analyse et nos propositions afin d’enrichir les discussions avec les militants des luttes écologiques et anticapitalistes.

Il ne s’agit pas d’avoir un catalogue de propositions qui seront très bien sur le papier mais qui n’auront aucune réalité concrète dans les luttes. Il ne s’agira pas non plus de se contenter d’être le relais des manifestes d’alarme de certains scientifiques ou de certains militants, dont certains doivent d’ailleurs être approchés prudemment. Il s’agira enfin de poser le problème tel qu’il est, non pas sous des termes racoleurs comme « la planète est en danger » mais bien à partir des réalités concrètes subies par de nombreux peuples, mais aussi des millions de travailleurs de l’industrie ou des services, des petits paysans… de manière à avancer des revendications qui puissent être des points d’appuis pour la lutte mais également pour préparer le renversement du système qui est véritablement la cause de la dégradation de l’environnement, le capitalisme et sa loi du profit.

Quiconque souhaite contribuer à ce débat est le ou la bienvenu(e) !

 

Share Button