Contre le rassemblement d’islamophobes à Paris : ne laissons pas la rue aux racistes !

jesuisantiraciste

Les racistes, islamophobes, réactionnaires nationalistes et identitaires se sentent pousser des ailes. Ils – les soi-disant « Riposte Laïque » et « Résistance républicaine » (c’est fou ce que c’est à la mode en ce moment) – appellent, ce dimanche, à un rassemblement « contre l’islamisation du pays », ceux qu’ils appellent les « déséquilibrés, égorgeurs, chauffards » dans plusieurs villes en France. On s’attendrait presque à ce qu’ils sortent les fourches et montent un bûcher ! Et ils veulent en faire un gros truc : ils ont invité des fachos d’Allemagne, de Suisse, d’Italie, l’écrivain ultra raciste Renaud Camus… pour leur happening islamophobe et anti-immigrés.

Même si ce rassemblement était déjà prévu de longue date, les actes anti-musulmans qui se sont multipliés depuis une semaine encouragés par les déclarations des politiciens de droite et d’extrême droite, les faux appels du gouvernement à ne pas faire « d’amalgame » tout en déclarant la France dans un véritable état de siège, n’ont fait que les encourager.

Dans le matériel que nous avons produit après les manifestations monstres du weekend dernier, nous avions écrit : « il va falloir lutter contre le racisme sous toutes ses formes de l’antisémitisme à l’islamophobie ». Ça se passe maintenant. Ne laissons aucun espace à ces défenseurs de l’intolérance, de la réaction, d’une mentalité qui appartient aux poubelles de l’Histoire. Leur tentative c’est d’occuper le terrain. Ils cherchent avec un discours nationaliste et raciste de masquer la colère sociale qui s’exprime dans plusieurs luttes contre les licenciements, les bas salaires et la précarité et contre le gouvernement et sa politique au service des capitalistes.

Nous refusons de nous laisser diviser par l’extrême droite politique ou religieuse ou soi-disant laïque, par les racistes, par tous ceux qui pour asseoir leur pouvoir jettent de l’huile sur le feu de la division. Nous voulons une société tolérante, où chacun et chacune pourra vivre comme il l’entend, selon la culture qu’il souhaite.

Ce dimanche, il faut qu’on soit dix fois plus nombreux qu’eux. Il faudra qu’on le soit à chaque fois qu’ils tenteront de prendre la rue.

Rassemblement : dimanche 18 janvier à 14 heures à Châtelet, Fontaine des Innocents

 

Share Button