Contre le racisme & le FN Ripostons, tous ensemble !

croixDepuis qu’Hollande a été élu et surtout depuis Valls premier ministre, le gouvernement a enchaîné attaque sur attaque, mensonge sur mensonge. Les riches n’ont fait que s’enrichir alors que pour l’immense majorité des gens c’est la galère.

Le FN profite de la situation

Dans cette situation, où le gouvernement cherche à trouver de faux coupables pour cacher les effets désastreux de sa sale politique, en blâmant d’entrée les chômeurs, les pauvres, les immigrés,… le FN n’a qu’à surfer sur la vague pour se présenter comme une alternative et tenter de récupérer notre légitime colère face à l’aggravation de nos conditions de vie. Et la corruption des politiciens qui servent ce système est telle qu’il lui est presque facile de faire comme s’il était une vraie opposition.

Il ne faut pas qu’on se laisse avoir !

Si le FN a pu mettre sa propagande raciste en sourdine ces derniers temps, on voit bien avec les soi-disant « dérapages » de ses représentants, Jean- Marie Le Pen sur Ebola pour « régler » la question de l’immigration, ou Florian Phillipot qui parle des « joies du communautarisme » alors que nous étions des dizaines de milliers à manifester cet été contre
les massacres en Palestine, que le racisme reste au coeur de ce parti.
Le FN ne défend pas nos intérêts. Son pseudo tournant « social » n’est en fait qu’une stratégie populiste pour gagner des voix et se faire élire. Avec de grandes phrases contre le chômage, ou sur la réindustrialisation de la France, ils ne disent en fait rien d’autre qu’Arnaud Montebourg, l’ex ministre qui avait été très utile au patronat pour finaliser la fermeture (entre autres) de l’usine de Goodyear à Amiens en janvier…
Ce parti reste dirigé par les Le Pen, la famille et la petite clique de politiciens professionnels qui sont à sa tête – les mêmes magouilleurs qui roulent sur l’or. Jean-Marie Le Pen a gagné le titre de politicien le mieux payé de l’année, et sa fortune est aujourd’hui estimée à plus de 240 millions d’euros ! Ils ont beau dire, le FN est un parti qui défend le même système économique qui permet à une poignée de super riches d’accumuler des milliards d’euros en détruisant emplois, services publics, éducation, etc.
On voit bien d’ailleurs que lorsqu’ils sont au pouvoir, leurs élus ont les mêmes pratiques que les politiciens corrompus. À Pontet dans le Vaucluse, le maire FN, après avoir essayé d’augmenter son propre salaire de 44%, a supprimé la cantine gratuite pour les enfants de chômeurs. Et ils disent défendre les « petits » et les pauvres !? À chaque fois qu’ils ont été élus il y a eu des scandales tout comme avec ceux de l’UMP ou du PS.
Et quand on se dit un parti anti-système, on fait au moins un peu semblant de ne pas avoir comme seule préoccupation de récupérer des sièges d’élus au service de ce même système… et pourtant, l’empressement de Marine à préparer les élections de 2017 et se dire prête à aller au gouvernement avec Hollande montre bien aussi qu’ils ne représentent en rien une alternative pour nous et que le fond de leur politique reste le même.

Ripostons ensemble !

Lors de l’université d’été des jeunes du FN, ils nous on aussi ressorti le couplet du « premier parti de France », que le FN allait mettre les jeunes au pouvoir. Non le FN n’est pas le parti des jeunes. Déjà parce qu’aux dernières élections, trois jeunes sur quatre ne sont pas allés voter ! Ensuite parce que le rejet du FN est toujours largement majoritaire dans la jeunesse. Mais ce qu’ils veulent à tout prix éviter c’est qu’on s’organise et qu’on lutte collectivement pour défendre nos propres intérêts, indépendamment de nos origines, couleur de peau ou religion !
Les manifs du mois de mai contre le FN ont été un premier pas et elles ont montré la voie à suivre : le racisme, le FN, ça se combat dans la rue, tous ensemble ! Si nous voulons faire changer les choses, il faut s’organiser et lutter. On peut construire un mouvement qui fasse partie d’une riposte d’ensemble, collective et unifiée contre tous ceux qui utilisent le racisme, le sexisme, l’islamophobie… pour nous diviser et contre toutes ces politiques qui veulent nous faire payer la crise du système capitaliste alors que les riches, les groupes d’actionnaires, les grands patrons, les banques, amassent des milliards !
Les 29 et 30 novembre, le FN tient son congrès à Lyon. Une manifestation pour dénoncer sa politique aura lieu. On doit se mobiliser, le plus massivement possible : on doit montrer au FN, à Marine, qu’on les laissera pas passer. On les laissera pas passer parce qu’on refuse ce que représente ce parti. On ne veut pas d’une société où on est constamment divisés, où tout le monde se méfie de tout le monde et où on doit se battre entre nous pour des miettes.

Organisons-nous

Dès à présent, nous pouvons discuter ensemble de cela, agir et nous organiser contre le FN et toute la politique d’austérité du gouvernement Hollande-Valls qui fait monter le FN et le racisme.
En Europe aussi, les jeunes et les travailleurs se mobilisent contre le racisme : le 9 novembre, à l’initiative de comités antifascistes grecs, va se dérouler une journée internationale d’action et de manifestations contre toute l’extrême droite et les politiques d’austérité qui précipitent des millions de personnes dans la pauvreté. Cette journée, nous pouvons nous en saisir en France, faisons campagne pour mobiliser et organiser des actions. C’est bel et bien par une lutte tous ensemble : jeunes, travailleurs, chômeurs, hommes ou femmes, peu importe notre culture ou nos origines, qu’on peut faire reculer les idées du FN et toute la politique qui leur permet de se développer. Notre lutte doit aussi être une lutte contre tout ce système qui est incapable de nous offrir un avenir.

Par Cécile

Share Button