Combien de Malala dans la jeunesse d’aujourd’hui ?

malalaQuand elle avait 14 ans, Malala ne pensait certainement pas devenir Prix Nobel. Mais elle avait compris que les choses dans son pays ne changeraient pas d’elles-mêmes et qu’il fallait entrer en lutte, et jouer son rôle.
Devant l’interdiction pour les filles d’aller à l’école dans sa province du Swat, au Pakistan (interdiction imposée par les Talibans mais également peu combattue par le gouvernement), elle a ouvert un blog et commencé à décrire la situation : écoles de filles incendiées, opposants abattus… elle a appelé les jeunes de son pays et du monde entier à refuser l’ignorance et à exiger l’Education à laquelle ils ont droit. Et notamment l’éducation pour les filles que les Talibans, comme toutes les mouvances intégristes de part l’histoire, interdisent.

A l’âge de 15 ans elle est victime d’une tentative d’assassinat lors d’un attentat, elle en réchappera de justesse. Les réactionnaires avaient donc tellement peur d’une jeune fille de 15 ans avec un livre ?

Farouche

Les médias occidentaux, les gouvernements impérialistes, se sont évidemment emparé du phénomène et tentent de se servir de Malala. Mais du haut de ses 17 ans, Malala a un vrai courage : elle a officiellement demandé à Obama que les bombardements à coup de drones, si meurtriers pour les civils dans cette région du Swat, soient stoppés.
Malala rappelle chaque fois que les fléaux que doivent combattre les enfants et les femmes du monde sont : « la pauvreté, l’illettrisme et le terrorisme». De son lit d’hôpital en 2012, elle envoyait ce message a des marxistes pakistanais : «je suis convaincue que le socialisme est la seule réponse (…) qui nous libérera des chaînes de la bigoterie et de l’exploitation».

Elle a reçu le prix Nobel de la Paix qui va pour une fois à une vraie militante de cette cause, etd’autres prix. « Aujourd’hui n’est pas le jour de Malala, c’est le jour de toutes les femmes, de tous les garçons et de toutes les filles qui ont élevé la voix pour défendre leurs droits ». Elle s’est empressée de faire don de 50 000 dollars venant de ces prix à 65 écoles de Gaza qui ont été détruite durant l’agression israélienne de l’été dernier.

Les choses ne changeront pas toutes seules. Des milliers de jeunes devraient s’inspirer de son exemple et de son courage et devenir une génération qui s’est levée et est entrée en lutte pour changer ce monde et le libérer des injustices et des horreurs qu’il provoque chaque jour.

Share Button