Avant et après son congrès luttons tous ensemble! Le FN ne passera pas!

antiraLa lutte contre le racisme n’a de sens que si elle est révolutionnaire, que si elle a pour objectif que les millions d’exploités s’unissent et renversent le système d’exploitation. La lutte contre l’extrême droite n’a de sens que si elle vise à supprimer les raisons pour lesquelles l’extrême droite prospère : le chômage de masse, la précarité, les logements dégradés…
Comme le disait Huey P. Newton, co-fondateur du Black Panthers Party : «Nous ne devons pas tomber dans les attitudes de type raciste, semblables à celles de racistes blancs face aux noirs et aux pauvres. Souvent, le plus pauvre des blancs est aussi le plus raciste parce qu’il a peur de perdre quelque chose ou de découvrir encore quelque chose qu’il n’a pas.»

En 1983, une poignée de jeunes habitants des Minguettes à Lyon, exaspérés par le harcélement policier et le racisme ambiant (il y avait régulièrement des meurtres racistes), a décidé de riposter en effectuant, de Marseille à Paris, en passant par Lyon, Strasbourg ou Lille, une grande «Marche pour l’Egalité». Partis à une 20aine, la manifestation finale regroupa 100 000 personnes et la lutte contre le racisme devint une lutte de masse, changeant en partie les consciences. Les manifestants luttaient tout autant contre le racisme, que contre les inégalités sociales.De même, les luttes des Sans Papiers, qui sont autant pour leur régularisation que contre le travail insalubre dont les patrons usent et abusent dans le bâtiment ou la restauration.

C’est avec ce type d’orientation que doit se continuer le combat contre l’extrême droite et le racisme. On doit s’opposer au FN sans concessions mais en comprenant bien qu’une partie de son discours est nourri par les politiques qui permettent qu’une poignée continue de s’enrichir à millions sur le dos et la sueur d’une grande majorité de la population.

L’heure est à s’organiser et à lutter ensemble. Notre lutte contre le FN est aussi une lutte contre le capitalisme et les politiques d’austérité du gouvernement. Ni Hollande, ni Sarko, ni Le Pen !

Par Alex Rouillard

Share Button