Alençon, encore une syndicaliste attaquée

 GetAttachment.aspx«Syndicalistes, pas voyous !» va bientôt devenir plus qu’un slogan mais une campagne syndicale permanente tellement l’action de syndicalistes est sous attaque. Après les 4 du Havre, les 5 de Roanne, les postiers du 92, c’est la secrétaire de l’union locale CGT d’Alençon en Basse-Normandie, Michèle, qui a été traînée devant le tribunal en juillet puis à nouveau le 4 septembre dernier.

Les poursuites avaient été engagées pour avoir soutenu une salariée en organisant un rassemblement devant l’entreprise. Finalement la relaxe a été annoncée le 4 septembre. Elle s’est faite pour vice de procédure mais il est probable que la pression de la mobilisation de nombreux syndicats a infléchi la décision du juge qui a découvert un vice de procédure.

Share Button