24 novembre: Assez des violences et du sexisme! Révoltons-nous!

stopviolencesTous les ans, fin novembre, a lieu la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes. Nous sommes de plus en plus nombreux/ses à ne plus supporter que près d’un demi-million de femmes subissent chaque année des violences sexuelles, ou que 80 % des femmes disent être victimes de sexisme au travail. La colère gronde !

Tract pour la manifestation du 24 novembre contre les violences faites aux femmes*

Macron mène une politique sexiste !

Le gouvernement multiplie les campagnes de pubs. Ils font aussi des lois comme celle sur le harcèlement de rue pour faire croire qu’ils font quelque chose. Même si le nombre de plaintes pour harcèlement a augmenté, le nombre de condamnations est ridicule et les violences n’ont pas diminué. Macron et son gouvernement sont des hypocrites. Leur politique aggrave le quotidien de millions de femmes jeunes, travailleuses et pauvres.

Ils ouvrent zéro centre d’hébergement pour les dizaines de milliers de femmes qui sont, de plus en plus nombreuses, à la rue. Ils jettent des millions de femmes dans la précarité en supprimant de nombreux droits et surtout au travail. Ils facilitent les licenciements. Ils ont carrément supprimé l’instance élue du personnel qui s’occupait des conditions de travail des salarié-e-s (le CHSCT), ce qui rend moins facile pour les femmes de lutter contre le harcèlement ou les discriminations sexistes au travail.

C’est typique de Macron et des capitalistes : ils disent qu’ils sont pour l’égalité parce que ça fait bien, mais leur politique, c’est l’aggravation des discriminations et des inégalités, au bénéfice unique d’une minorité d’ultra-riches.

Cette société d’injustice, on n’en veut pas !

On ne veut plus accepter ni les femmes qui souffrent sous les coups, ni les mains aux fesses, ni la surexploitation des femmes au travail, ou quoi que ce soit d’autre. La colère s’exprime beaucoup sur les réseaux sociaux, mais elle se transforme aussi en mobilisations ! Par exemple, 300 lycéen-ne-s à Pontoise ont fait grève l’année dernière pour lutter contre le sexisme au lycée. C’est cela qu’il faut faire : lutter, se révolter toutes et tous ensemble : lycéen-ne-s, étudiant-e-s, travailleur/ses…

Pour en finir avec les inégalités et les violences sexistes, il faut en finir avec cette société basée sur le sexisme et l’exploitation, où tout est dicté par la loi du profit. La Gauche Révolutionnaire est une organisation qui se bat contre le sexisme et le capitalisme. Nous nous battons pour le socialisme, une société où les richesses n’appartiendront plus à une toute petite minorité mais seront en propriété publique et où ce seront les travailleur/ses, les jeunes… qui décideront de comment est organisée et gérée la société, pour satisfaire les besoins de tou-te-s.

Le 24 novembre, à l’appel de nombreuses organisations, de partis politiques, des syndicats… une grande manifestation va avoir lieu. Mène campagne avec nous pour faire de cette mobilisation une journée massive et combative !
Contre les violences sexistes, pour l’égalité, contre Macron et le capitalisme !

 

*La manifestation de Paris aura lieu à 14h à Opéra et non pas à Madeleine comme précédemment indiqué

Share Button